Le rachat de crédit divorce pour garder votre niveau de vie après une séparation

Le divorce peut aussi toucher vos finances à cause d’une baisse du niveau de vie, d’une augmentation des charges ou d’un nombre élevé de dettes. Alors, pourquoi ne pas procéder à un regroupement de vos crédits et de vos autres dettes ? Et pour cause, avec une formule de rachat de credit divorce, vous n’avez plus qu’un seul crédit à honorer dont la mensualité est sensiblement réduite et dont, le plus souvent, le taux d’intérêt est plus attractif.Cette option vous permet, entre autres, d’ajuster vos mensualités de remboursement à vos seuls revenus.

En outre, le rachat de crédit divorce vous offre la possibilité d’obtenir une trésorerie permettant de financer une éventuelle prestation compensatoire ou une récompense de communauté, ainsi que vos dépenses urgentes de réinstallation, par exemple. Pour l’ex-conjoint qui conserve le logement conjugal dont le couple était propriétaire, il est ainsi possible de contracter un rachat de credit immobilier avec garantie financière, c’est à dire soit une hypothèque conventionnelle sur ce bien immobilier, soit une caution mutuelle apportée par un organisme spécialisé. Outre la consolidation des prêts à la charge de l’emprunteur, la soulte sera ainsi financée.

Grâce à la réduction de vos charges et en vous offrant une nouvelle liquidité, vous avez la possibilité de vous ménager une marge suffisante permettant de payer les frais inhérents à la procédure de divorce. Un Intermédiaire en Opérations de Banque et services de Paiement (IOBSP), c’est à dire un specialiste en rachat de credit indépendant, est capable de négocier la meilleure offre auprès d’un établissement de crédit pratiquant la restructuration financière des couples divorcés.

Vous pouvez vous renseigner utilement auprès de :

  •  l’Association Pour la Promotion du Rachat de Crédit (APRC);
  • l’Association Française des Intermédiaires Bancaires en Consolidation de Crédits.

Le rétablissement financier avec le rachat de crédit divorce

Le divorce est un des facteurs de surendettement. En effet, une telle situation est toujours associée à une baisse du niveau de vie, donc à une difficulté financière assez grave. De plus, si le remboursement des dettes contractées après leur mariage n’est pas réglé par chacun des anciens partenaires, la banque ou l’organisme de crédit peut se retourner vers le plus solvable des deux. Alors, pour pouvoir remédier à ce problème, ce dernier peut souscrire à un rachat de crédit divorce. Cette option permet, à la fois, de regrouper toutes les dettes et de financer les frais liés à la procédure de divorce. Alors, pour trouver les solutions qui lui conviennent, il est possible pour le divorcé de demander un rachat de crédit en ligne. Pour trouver la formule qui lui correspond, on étudie sa situation financière et patrimoniale et ses besoins spécifique.

Surendettement : comment s’en sortir ?
Le rachat de crédit voiture pour tous vos déplacements