Puis-je obtenir un crédit si je suis interdit bancaire ?

Lorsqu’un individu est déclaré comme interdit bancaire, il est soumis à toutes sortes de restrictions et plus aucune banque ne voudra lui accorder un prêt. Il existe quelques méthodes et techniques pour contourner les restrictions et obtenir un crédit, mais elles ne vont pas forcément aboutir.

Qu’est-ce qu’un interdit bancaire ?

L’interdiction bancaire concerne les individus qui sont incapables de payer leurs crédits. L’interdiction concerne tous les comptes personnels de la personne, même s’ils ont été ouverts dans d’autres établissements bancaires.

D’abord, un individu devient interdit bancaire lorsqu’il a émis un chèque sans provision, ou lorsqu’il ne comble pas ses dettes malgré les avertissements de la banque. L’interdiction aussi peut être prononcée à titre de sanction judiciaire par les autorités. C’est généralement le cas lorsque la personne fait usage d’un chèque falsifié ou contrefait. L’interdiction bancaire peut également être issue de la décision d’une banque.

Lorsque l’interdiction est prononcée, la personne est fichée au Fichier Central des Chèques (FCC). Par conséquent, elle perd tous ses privilèges, et la banque pourra même clôturer son compte. Cependant, il existe plusieurs moyens pour ne pas avoir à subir ce genre de restriction. Vous avez besoin d’une solution complémentaire pour élargir l’éventail de possibilité que vous pouvez conseiller à vos client ? Apirem vous garantie un accompagnement durant toute l’opération.

La réaction des banques face à un interdit bancaire

Le FCC est une base de données qui regroupe la liste de tous les usagers en situation d’interdit bancaire. Cette base est accessible à tous les établissements bancaires et tous les établissements de microfinance. Le plus souvent, crédit et interdit bancaire ne vont pas ensemble dans la mesure où il est difficile d’obtenir un prêt lorsqu’on est soumis à ce genre de restriction.

Aucune législation n’oblige les établissements financiers à ne pas octroyer de prêt à un interdit bancaire. Néanmoins, les banques et les organismes préteurs sont toujours récalcitrants lorsque ce genre de client vient demander un crédit. En effet, les personnes en situation d’interdiction bancaire sont considérées comme des clients fragiles financièrement. Le prêteur risque de ne pas récupérer le capital octroyé avec cette clientèle.

Comment obtenir un prêt quand on est sous interdiction bancaire ?

Le meilleur moyen pour obtenir un crédit reste le défichage au FCC. À cet effet, l’interdit bancaire peut recourir au rachat de crédit. C’est un moyen efficace pour assainir son image auprès des établissements financiers. Le particulier aura ainsi la possibilité d’obtenir un prêt à la banque. Le principe est qu’un établissement règle toutes les dettes de l’emprunteur auprès de tous ses créanciers. Il lui proposera ensuite un nouveau contrat de crédit avec un taux plus attractif, mais d’une durée rallongée. Cette méthode est efficace, mais il reste toujours possible que vous voyiez votre rachat de crédit refusé.

La deuxième technique consiste à faire appel à la faculté de rachat ou dispositif du réméré. Il s’agit d’un pacte qui donne au vendeur la possibilité de céder son bien pour payer ses dettes, puis de le reprendre en le rachetant plus tard lorsque sa situation financière s’améliore.

Surendettement : comment s’en sortir ?
Le rachat de crédit voiture pour tous vos déplacements